социология языка, sociology of language, системно-функциональная лингвистика, systemic functional linguistics, социология управления, sociology of management, дискурс-анализ, CDA, теория кодов легитимации, LCT, Vygotsky, социально-культурная теория Выготского, социальная теория управляемости, social theory of manageability

L’orthodoxie et la Science: regard des jeunes scientifiques de Saint-Pétersbourg (Russie)

Mariia Rubtcova, Oleg Pavenkov, Vladimir Pavenkov

Résumé de la communication:

Notre rapport se focalise sur le regard que portent  sur la relation entre la religion orthodoxe et la Science, les jeunes chercheurs de Saint-Pétersbourg. Par les jeunes scientifiques, nous entendons un groupe sociodémographique de personnes âgées de 20 à 35 ans, engagées dans une activité scientifique en tant qu’activité principale. Le rapport examine la religion orthodoxe, parce que cette dernière est la religion dominante en Russie. Selon des études, 60% des jeunes se considèrent comme orthodoxes.

Des interviews semi-structurées ont été menées auprès de 40 informateurs. Ces derniers ont été choisis selon les critères suivants :

·                   l’éducation

·                   la position occupée et qui devait être liée à une activité scientifique (étudiant en Master, aspirant au doctorat, Docteur)

·                   l’âge de l’informateur devait être compris entre 20 et 35 ans.

L’interprétation du rapport entre l’activité scientifique et la religion orthodoxe, mise en évidence lors des interviews a été effectuée grâce à la méthode dite « grounded theory »  qui est une méthode de recherche qualitative systématique dans les sciences sociales mettant l’accent sur la génération de la théorie à partir des données .

Selon l’étude il existe 3 types de jeunes scientifiques :

·                   Les scientifiques orthodoxes pratiquants (4 personnes)

·                   Les scientifiques orthodoxes non-pratiquants et qui donnent à la religion une signification morale (20 personnes)

·                   Les scientifiques non croyants, ou indéterminés, ou pratiquants d’autres religions (16 personnes)

La majorité des jeunes scientifiques de Saint Pétersbourg interrogés soutiennent que la Science et la religion ne se contredisent pas. La corrélation entre la Science et la religion orthodoxe est caractérisée par les opinions suivantes:

1-Une relation de coopération et d’interaction non conflictuelle entre la Science et la religion. (20 personnes)

2-Une opinion, selon laquelle la ligne de démarcation est tirée non pas entre la Science et la religion, mais la Science et l’Eglise (10).

3-Une situation d’impossibilité d’allier Science et religion et même de conflit entre la foi orthodoxe et la Science, excluant la possibilité pour les scientifique d’être croyant (5 personnes)

4-Une position selon laquelle la religion sert de base à la Science (3 personnes)

5-Une position selon laquelle seul un scientifique croyant peut atteindre des résultats réels dans son activité scientifique (2 personnes)

Ainsi nous pouvons conclure que de l’avis de la majorité des jeunes scientifiques il n’y a pas de confrontation entre la Science et la foi orthodoxe. L’opinion dominante est celle qui soutient que la religion et la Science sont tout à fait compatibles.
Mots-clés:
religion orthodoxe
Science
jeunes scientifiques

Leave a Reply

Войти с помощью: 
Персональный мультилингвальный блог, посвященный междисциплинарному взаимодействию социологии, лингвистики и менеджмента. Блог содержит информацию о научных мероприятиях и междисциплинарных дискуссиях. При цитировании активная гиперссылка обязательна. ©Mariia Rubtcova, 2009-2016